AVALANCHES Tryptique

  • détail

AVALANCHES  TRYPTIQUE   Huiles sur toiles   3 formats 70 X 70 cm

Le point de départ de ce triptyque, c’est la découverte de « l’avalanche » installation en 3D de 36 néons blancs de François Morellet. Il s’agissait de travailler en à plats, en cadences orientées obliques pour créer un rythme et une harmonie visuelle. La juxtaposition des accords colorés souligne la composition et le mouvement des droites sur fond clair presque entièrement blanc.

Prix de l'oeuvre
6 000,00 €

Présentation de l'artiste

Philippe MOLLER
Philippe MOLLER

PHILIPPE MOLLER

Né en 1948, mon enfance a été bercée par le dessin et la peinture, ma mère ayant fait les Beaux-Arts et l’Ecole supérieure des Arts Décoratifs. Plus tard, elle m’a encouragé à suivre les séances de croquis de nus à l’atelier de la Grande Chaumière à Montparnasse. Peintre figuratif et restauratrice de tableaux, elle m’a laissé libre de mon orientation picturale, tout en me prodiguant des conseils.

C’est malgré tout en autodidacte que j’ai abordé la peinture à l’huile, n’ayant pas fait d’école d’art. La lecture des écrits théoriques de Wassily KANDINSKY et de Joahnnes ITTEN, complétée par la visite d’expositions, a constitué une base à partir de laquelle j’ai évolué et construit ma propre démarche vers l’abstraction. La rencontre d'Henri GIRIAT, ancien administrateur de la fondation Albert GLEIZES, qui m’a encouragé et fait connaitre des peintres comme René DÜRRBACH, sculpteur, peintre et créateur des vitraux de la basilique de Mézières, a été déterminante dans la poursuite de ma démarche malgré les périodes de doute. J’ai toujours pratiqué le dessin et la peinture parallèlement à mes études d’Histoire et à mon métier d’en-seignant.

Depuis 2010, je me consacre pleinement à la peinture et au dessin, participant à de nombreuses expositions collectives et personnelles, dans ma région Centre Val de Loire (Blois, Romorantin, Salbris, Selles sur Cher, Noyers) à Paris (Triennale de Paris, Salon d’automne, Méditation lumière église de la Madeleine) en France (Toulouse, Clermont-Ferrand, Cavalaire/mer, Aix en Provence, Le Mans, Pouilly sur Loire) et à l’étranger : au Japon (Fukuoka, Nagoya ,Takamatsu, Anjo City), en Espagne (Alalpardo -Madrid Norte) au Brésil (Teresina - Piaui), à New York et à Bruxelles.

Démarche artistique

Pour moi la peinture a retrouvé son autonomie avec l’abstraction ; libérée de toute représentation onirique, hyperréaliste ou naturaliste, elle a une écriture strictement plastique. La toile devient objet de création. L’abstraction permet ainsi à mon imagination de chercher de multiples possibilités harmoniques et rythmiques, dictées à la fois par les ressources et les exigences de toute surface plane. L’organisation du plan du tableau et sa structuration graphique par le trait, les translations ou rotations de diverses surfaces mais aussi la tonalité des couleurs chaudes, froides, claires ou obscures, l’utilisation parfois de tissus marouflés et de sables divers, permettent de créer des harmonies renouvelées, des rythmes, des cadences orientées qui sollicitent la sensibilité de chacun et invitent le regard à un cheminement dans la toile.

Récompenses et distinction artistiques

Prix ARTOULOUSE catégorie « Peinture abstraite » et mention spéciale du jury 2018 Prix « Techniques mixtes » concours Académie Internationale de l’École de Loire 2018 Prix « Consécration » concours international section 1 FNCF 2017 Prix « Pastel sec » concours Académie Internationale de l’École de Loire 2017 Médaille de bronze 2016 et Médaille d’étain 20018 ASL Arts, Sciences, Lettres Prix « Techniques mixtes » catégorie abstraction, concours A.I.E.L 2016 Palme d’argent ARTOULOUS’EXPO 2015 Prix « de la composition » catégorie abstraction, concours A.I.E.L 2015

Voir la fiche de l'artiste

Produits de la même catégories